Publi-reportage

Ils en parlent

Kouamé N’Guessan Pierre/ Elève en CM2 à SOUNGASSOU

Avant pour manger à midi on souffrait beaucoup. On marchait longtemps pour aller manger à la maison. Lorsque les parents étaient partis au champ il n’y avait pas à manger à la maison. Aujourd’hui grâce à la cantine offerte par la fondation Orange Côtre d’Ivoure nous mangeons sur place et la nourriture est de bonne qualité. Merci à la fondation Orange

Goly Yvonne/ Commerçante

Avant la formation avec la maison digitale des femmes de la fondation Orange Côte d’Ivoire, Je gérais mal mon commerce. Je ne faisais pas de différence entre mes bénéfices et mon capital. C’est pendant la formation que j’ai appris à organiser mon stock et mes finances, aujourd’hui mon commerce se porte bien

TOURE FANTA / Commerçante

Pour moi le téléphone ne servait qu’aux appels. Je ne connaissais ni facebook, ni whatsapp.Pour chaque mois, je payais le transport jusqu’à Lomé pour faire mes achats. Aujourd’hui grâce à la formation de la fondation Orange, je ne me déplace plus tous les mois. Mes fournisseurs m’envoient les images via WhatsApp, je choisi les pagnes dont j’ai besoin, j’envoie l’argent et on me livre les pages ici à Abidjan