Exposition ‘’Non à la culture du vide’’ – collection Fantôme

La collection Fantôme est un projet culturel multiformes, porté par le Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, l’Association l’Art(sans)frique, la Fondation Tapa, et soutenu par la Fondation Orange Côte d’Ivoire. C’est un ensemble de réponses artistiques qui cherchent à transformer l’absence des objets, pillés en 2011 au Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, en prise de conscience.

la Collection Fantôme peut être restituée sous plusieurs formes. Elle est une re-collection imaginaire constituée comme un catalogue des possibles. Chaque proposition, chaque chapitre vient enrichir l’histoire de cette collection en questionnant les manques de l’histoire dans lesquels elle s’inscrit.

C’est surtout une invitation à bâtir ensemble une exposition pensée à partir du vide laissé par les objets disparus du Musée des Civilisations de CI lors de la crise postélectorale de 2010. Loin d’être une revendication à la restitution, la Collection fantôme se veut une plateforme culturelle et artistique où s’invitent chaque acteur d’ici et d’ailleurs pour un écho favorable au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire.

Ainsi, du 14 au 28 décembre 2018, le Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire a abrité, une exposition des travaux réalisés pendant plus d’un an par les élèves et les professeurs du Service Arts Visuels de Grand Paris Sud, du Centre Technique des Arts Appliqués de Bingerville et du Département des Arts de l’Université Félix Houphouët Boigny dans le cadre de La Collection Fantôme, chapitres « Non à la culture du vide » et « Ceux qui nous regardent ».

Le chapitre « Non à la culture du vide », réalisé avec le soutien de la Fondation Orange Côte d’Ivoire, est proposé à l’ensemble des établissements culturels et scolaires ivoiriens qui souhaitent s’investir dans une réflexion sur le projet. Il a démarré en 2018, avec les élèves et professeurs du Centre Technique des Arts Appliqués de Bingerville et le Département des Arts de l’Université Félix Houphouët Boigny dont la première partie des résultats de leurs travaux a été présentée au Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire.

Le chapitre « Ceux qui nous regardent », a été réalisé en collaboration avec le service des Arts Visuels de Grand Paris Sud avec le soutien du Conseil départemental de l’Essonne. Il est le résultat d’un travail de plus d’un an mené par 1500 participants. 617 pièces ont été réalisées pour cette exposition qui, avant de rejoindre les cimaises du Musée des Civilisations de Côte d’Ivoire, a été montrée à l’automne 2018 à la médiathèque Albert Camus à Évry et a accueilli 3000 visiteurs.

Cette action marque l’adhésion et la mobilisation d’un grand nombre d’acteurs au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire autour du projet ‘’la Collection Fantôme’’. Il est nécessaire de continuer cette lutte pour les générations futures.

Exposition ‘’Non à la culture du vide’’ – collection Fantôme